Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin!

Éliane Viennot a publié en mars dernier aux éditions iXe un fascinant bouquin intitulé Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin!. Le court livre relate la « petite hcouv.viennot_2istoire des résistances de la langue française » et met en évidence sa lente « masculinisation » à travers les siècles. Langue aujourd’hui décriée pour son sexisme, nous apprenons qu’à une certaine époque, le français était beaucoup plus neutre – et beaucoup moins tordu! Le titre du livre fait d’ailleurs référence à la très illogique règle de grammaire selon laquelle le masculin doit toujours être utilisé en priorité sur le féminin. Poussée à l’extrême, cette règle signifie qu’une foule composée de 1 homme et 99 femmes devra être décrite avec le pronom “ils”… Quant aux luttes modernes pour rendre le français moins sexiste, l’auteure démontre que les solutions linguistiques existent déjà et qu’elles se retrouvent dans la langue qui était parlée autrefois. Un charmant ouvrage qui nous fait revenir dans le passé pour nous montrer les solutions de l’avenir.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s