As students return to school, children without immigration status continue to be excluded from Quebec schools.

11909819_10207645404794038_1331047330_n (1)

Photo credit: Salome Parent

Click to download audio.

Tomorrow children go back to school. On this occasion, members of the Education Across Borders Collective decided to organize a rally at Marguerite Bourgeoys commission scolaire, to denounce the fact that hundreds of children are forced to stay at home because their parents don’t have a regularized immigration status.
With the Quebec law on public education set to be modified in the weeks to come, members of the collective believe that it’s time to act.
We have spoken with Anne Buisson, member of the Collective, and Diane Lamarche-Venne, commission scolaire’s president.

Remove the term “nigger” from all of Quebec’s natural sites.

nigger-rapids

Photo credit: CBC news

Click to download audio.

Rachel Zellars is the author of the petition “Remove the term “nigger” from all of Quebec’s natural sites”. It’s after the publication by CBC of an article about the persistence of Quebec’s natural sites that contain the term “nigger” in their official provincial name, that she decided to react. The petition includs three demands.
Rachel works at the McGill’ Social Equity and Diversity Education Office.
She speaks about the petition, her work and she explains why is so important to remove the term “nigger” from all natural sites.

Caravane at St Remi’s “festival des cultures”, denunciation of the racist exploitation

11953349_10101040620311255_1530931113658625885_o

Photo credit: Ben Powless via Facebook

Click to download audio.

Saturday 22, an annual festival took place in St Remi, the “Festival des cultures” . On this occasion, Solidarity accross borders and Collectif Justice pour Noe organized a delegation to travel from Montreal to St Remi. Their aim: show solidarity with Noe Arteaga and all migrant workers, and denounce the injustices and exploitation that temporary migrant farm workers face.
Gwendolyn is member of Solidarity across borders and of the Collectif Justice pour Noe. She speaks about the event, its aim and which she is part.
Sound
You can also listen our monday’s emission “En profondeur”, to listen Noe Arteaga.

Caravane a St Remi, solidarite avec Noe Arteaga et tous les travailleurs migrants.

11895279_10101040618514855_4898193269361609212_o

Photo credit: Ben Powless via Facebook

Click to download audio.

Du 21 au 23 aout la ville de Saint Rémi a accueilli la « Fiesta des cultures », un festival organisé par les consulats guatémaltèque et mexicain et FERME, la fondation des entreprises en recrutement de main d’œuvre agricole étrangère. A cette occasion, l’organisation Solidarité sans Frontières et le collectif Justice pour Noé ont décidé de dénoncer les injustices et les exploitations auxquelles les travailleurs migrants agricoles doivent faire face au Canada en organisant une caravane jusqu’à St Rémi.
Noé Arteaga est membre des deux collectifs et il a lui même été l’un de ces travailleurs migrants. Après avoir été brutalement renvoyé de l’entreprise  Savoura sans motif valable, il porte plainte. Le tribunal finira par lui donner raison 6 ans plus tard.
Il nous explique ici les raisons de cette action, et revient sur son histoire personnelle.

Pour avoir plus d’infos sur l’histoire personnelle de Noé vous pouvez réécouter d’autres émissions de CKUT. Tout comme l’on s’excuse, il ne s’agit pas du collectif Cité sans frontières mais bien Solidarité sans frontières.

Free Palestine, end of the Colonial violence

11880041_10207528322587056_768955037_n

Click to download audio. 

Saturday 8 August, the Canadian Palestinian Foundation of Quebec (CPFQ) and the Palestinian and Jewish unity organization (Paju) organized a demonstration. Its aim : denounce the crimes committed by extremist Israeli settlers against Palestinian population and the impunity which they have enjoyed.

Nicolas Sayegh, secretary of the CPFQ, and Bruce Katz, co-president of the Paju comment the event, its consequences and the Canadian politics towards Israël.

Personnes trans et alliés marchent pour célébrer les vies et défendre les droits trans

Photo credit: @OrpheoNegra via Twitter
Photo credit: @OrpheoNegra via Twitter

Click to download audio.

Le 9 août, pour la deuxième année de suite, des personnes trans et leurs alliés ont participé à une marche, à la fois festive et politique, pour les droits des personnes trans à Montréal. Malgré l’adoption du projet de loi 35 en Décembre 2013 au Québec, les personnes trans n’ont pas encore atteint l’égalité juridique.  Cette loi qui vise à retirer l’obligation de subir des chirurgies avant le changement légal de la mention de sexe n’est toujours pas appliquée.

Caroline Trottier-Gascon, porte-parole de Fierté Trans, a parlé avec Emma Noradounkian, membre du collectif d’actualités à CKUT, des obstacles juridiques que les migrantes, jeunes, et parents trans entre autres subissent toujours au Québec et des raisons pour lesquelles cette marche célèbre les vies trans. L’entrevue a été réalisée avant la marche.

“Il n’est pas le temps de tourner la page,” dit organisateur de vigile pour Fredy Villanueva

Photo credit: Molly Korab
Photo credit: Molly Korab

Click here to download audio.

Le 9 août, le Comité de soutien à Dany Villanueva a organisé une vigile à Montréal-Nord pour Fredy Villanueva, un jeune homme originaire de Honduras qui a perdu sa vie sous les balles d’un policier du Service de la Police de la Ville de Montréal Jean-Loup Lapointe, il y a 7 ans dans ce même arrondissement. Le jeune de dix-huit ans jouait à un jeu de dés illégal avec son frère et ses trois amis avant que Lapointe l’ait abattu. Villanueva ni son frère et ses amis étaient armés. 

Alexandre, l’un des membres du Comité, a parlé avec Emma Noradounkian, membre du collectif d’actualités à CKUT, de l’importance de tenir cette vigile à chaque année. Alexandre a raconté qu’il n’est pas le temps de tourner la page et que le profilage racial demeure toujours une réalité à Montréal. L’entrevue a été réalisée avant le vigil.