Organisme environnemental s’oppose au développement résidentiel sur espace vert à Pierrefonds-Ouest

Photo credit: https://en.wikipedia.org/wiki/L%27Anse-%C3%A0-l%27Orme_Nature_Park
Photo credit: https://en.wikipedia.org/wiki/L%27Anse-%C3%A0-l%27Orme_Nature_Park
[audio https://ia601504.us.archive.org/15/items/AnsealOrme/Anse-a-l’orme%20(Final%20cut)%20mp3.mp3]

Click here to download audio.

L’espace vert de l’Anse-à-l’Orme à Pierrefonds-Ouest risque de se faire détruire pour faire place à près de 5,500 nouvelles maisons, selon des fonctionnaires municipaux de Pierrefonds-Roxboro et le maire de Montréal Denis Coderre. En fin juin, ils ont révélé des plans pour un projet résidentiel sur les champs agricoles abandonnés sur ce terrain.

“La Ville de Montréal a une politique pour protéger les espaces verts qui sont encore là et l’objectif de la Ville de Montréal est de protéger 10 % du territoire [vert]. Maintenant, on est à 5.6%. Donc, il reste encore beaucoup d’espaces [verts] qui doivent être protéger pour atteindre cet objectif,” a dit Floris Ensink, le Président de Sierra Club Québec dans une entrevue avec Emma Noradounkian, membre du collectif d’actualités de CKUT.

Ensink a discuté des bénéfices de l’Anse-à-l’Orme pour les résidents de Pierrefonds-Roxboro et de Montréal en générale et des façons par lesquelles nous pouvons joindre notre voix à l’opposition de Sierra Club Québec.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s